»
sydney by night

Posté le 26 juin 2010

Salut tout le monde!

je vous raconte ma soirée d’hier direct, car plus tard j’aurais certainement la flemme…

donc hier petite soirée a sydney, bien remplie, bien sympa!

on a commencé par un petit pub, le « HART PUB », dans une petite rue caché, je l’aurai jamais trouvé tout seul. On a mangé là, des trucs vachement bons je me rappelle plus trop ce qu’il y avait mais c’était bon! j’ai gouté à du crocodile et j’ai deux hypothèse:

1: pas spécialement de goût c’est un peu fadas, on dirait du poulet.

2: ils nous ont mito et c’était effectivement du poulet!

j’ai tendance à préferer la première hypothèse, car la deuxième me fait passer pour un pigeon de touriste.

ensuite nous sommes allé dans un autre pub « THE BASEMENT », réputé pour ses concert de blues et jazz. On avait réservé donc on avait notre table, pèpère.

la première partie c’était un groupe nommé « the little stevies », pendant environ une heure, trés sympa, guitare seche, electrique, batterie et armonica, et chansons par dessus tout ça (chansons a texte, bien sur, dont le sens m’est parfois (souvent) passé par dessus la tête… faut pas déconné je ne suis pas encore billingue!)

et donc ensuite en guise d’évenement « Mr Percival », un jazz man, qui parait-il aurait joué pour Mr Obama. Et attention il est fort le mec, j’ai kiffé comme un petit fou, j’en ai même oublié de boire pendant ce temps là, alors imaginez… lol.

donc deux heures de show, le mec fait tous les sons avec sa voix (c’est pas du beat box, ne confondons pas) et grace a sa pédale magique les enregistre et les rebalance tous ensemble, et par dessus il chante, parfois en impro parfois non, l’effet est trés bon, notament une interprétation de « ain’t no sunshine when she’s gone », très sympa.

Ensuite, la prochaine étape fut darling harbour, où ils diffusent les match de la coupe du monde, et hier c’était Brazzil VS poultougal, donc ça s’annonçait pas mal. Ecrans géants, sécurité avec fouilles à l’entrée, toilettes portables, et des poubelles (vide, bizarement) un peu partout, bonne organisation en somme. Et  arrivé là environ 3 ou 4000 personnes, peut être plus, peut être moins,  difficile de se rendre compte. Et les supporters, que dire… tous une bière a la main, y’en a même un qui, une fois sa bière finie, la dépose délicatemant par terre a coté de lui et la pousse légèrement du pied, l’air de dire « là elle ne gènera pas, c’est sur », et environ trois seconde aprés elle servait de ballon… normal! Le public était majoritairement pour le brésil et donc ça houhoutait à tout va dés que le portugal avait une occasion (le foot et le fair-play…). Une fois le match terminé, tout le monde se barre en même temps , donc bouchon humain! Bref y’a pas à dire la coupe du monde… ça déboite à mort!!! ne vous déplaise mesdames et messieurs les anti-coupe du monde… (je sais que vous vous reconnaissez, hein koikom, collabo!!)

donc il était deux heures du mat’ et le premier train était a 3h50, donc du coup on à été reboire un coup dans un bar, et bonus, une baston!, ou plutôt un botage de cul de chinois bourré par un videur de 200 kilos… marrant!

aprés le temps de rentré, je suis arrivé chez moi à 7h, et hop direct au pieu, léssivé.

Donc pour résumer, bouffe, jazz, et soccer. En somme le bonheur incarné!

C’était David Geny, votre reporter en exclusivité pour kangoudick, bonsoir!

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire